L’enfant dans le ventre de sa mère, entend-il les sons environnementaux ou perçoit-il les émotions de sa mère ? Je pense, comme tout papa, que dès que l’on voit le ventre de sa femme s’arrondir, on ne peut s’empêcher de s’en approcher et de commencer un monologue avec le bébé. Pour ma part, dès que l’on a su que c’était un garçon, j’ai commencé à l’appeler avec le prénom que nous avions choisi, et quelle ne fut pas ma stupeur dès qu’il fut né, de le voir se redresser et essayer de tourner la tête vers moi qui venais de l’appeler par son prénom…


Soit mon fils reconnaissait le son de ma voix qu’il avait entendu quotidiennement, ou ma voix et le prénom également. Etant pianistes ma femme et moi, notre enfant a baigné dès le début dans la musique sous toutes ses formes. Etant pianiste lui-même maintenant, on se demande si le fait de lui faire écouter de la musique pré-natale a influencé son hobbie ou non. Quelques éléments de réponses apparaissent dans le livre de Guylaine Vaillancourt où elle associe la Musique, la musicothérapie et le développement de l’enfant.

Elle pense que la musique, tant celle qu’on écoute que celle qu’on joue ou qu’on chante, possède des qualités créatives, structurales et émotionnelles qui facilitent la conscience de soi, le développement personnel, le contact, l’interaction, l’expression et la communication. Lien du livre. Elle pense que la musique, tant celle qu’on écoute que celle qu’on joue ou qu’on chante, possède des qualités créatives, structurales et émotionnelles qui facilitent la conscience de soi, le développement personnel, le contact, l’interaction, l’expression et la communication.

enfant au piano arc en ciel
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Gmail
  • Blogger

enfant au piano arc en ciel

En bref n’importe qu’elle maman pourra vous raconter l’interaction qu’elle a eue avec son bébé avant et après la naissance, qu’elle soit physique ou mentale et je pense que l’ambiance sonore dans laquelle évolue le fétus va de toute façon impacter d’une façon ou d’une autre sa future interaction une fois né ! Et pourquoi ne pas continuer dans ce sens dès que votre enfant aura 4 ans pour lui offrir la méthode arc-en-ciel, qui associe les couleurs aux sons, de Chantal Muller ?

Cette méthode est la façon la plus naturelle et ludique pour permettre à votre enfant de découvrir la musique dès l’âge de 4 ans tout en titillant les 3 de ses 5 sens :

La vue : perception d’une couleur (la couleur est à l’esprit ce que les vitamines sont au corps)

Le toucher : on touche une couleur sur le clavier (le toucher est très important pour les jeunes enfants)

L’ouïe : perception d’une note juste (développement de l’oreille musicale).

L’association des trois procure un plaisir immédiat de l’enfant à réaliser lui-même sa première musique au piano. Je vous laisse un petit extrait des résultats de cette performante méthode de piano : la Méthode arc en ciel :

LIEN DE LA METHODE

Bonne musique à tous !

Stéphane Storm

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :