1) Une pièce dédiée

Vous avez besoin d’un endroit dédié et isolé pour apprendre le piano. Vous avez besoin de vous concentrer pour travailler (comme pour votre activité professionnelle). Coupez toutes sources de nuisance ssonores (téléphones, télé, tablettes, animaux etc.)

Pensez à habituer votre entourage à l’utilisation de cette pièce afin qu’elle devienne un lieu d’apprentissage et non plus de passage.

2) Régularité

Quand on débute, une demi-heure par jour d’exercices suffit (après on sature et on
n’est plus productif) mais faites le régulièrement tous les jours : il vaut mieux une demie
heure par jour que cinq heures le dimanche la veille du cours avec le professeur 🙂

3) Imprégnez-vous

Allez à la bibliothèque, téléchargez des morceaux, écoutez des concerts, cette écoute affinera votre oreille musicale. De plus la découverte de nouveaux morceaux élargira votre potentiel pianistique.

L'organisation dans l'apprentissage du piano
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Gmail
  • Blogger

L’organisation dans l’apprentissage du piano

4) Rapprochez-vous

Vous n’avez pas besoin d’autres pianistes pour apprendre le piano, c’est un fait mais les côtoyer ne peut que vous apporter un plus dans les échanges de techniques pianistiques,
morceaux découverts. Ces échanges amplifiera votre progression et développera une synergie autour de votre passion commune.

5) Soyez ouvert et déterminé

Soyez ouvert aux remarques constructives de votre entourage mais n’écoutez pas les railleries ou autres commentaires négatifs qui sont toxiques à court ou moyen terme. Vous entrez dans un cadre artistique où vous ne pouvez pas plaire à tout le monde mais vous avez le plaisir et l’envie de jouer du piano : c’est le plus important !

soyez déterminé
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
  • Gmail
  • Blogger

soyez déterminé

6) Echauffement

Prenez le temps de vous échauffer avant d’apprendre votre ou vos morceaux. Des méthodes sont justement dédiées à cet usage, comme par exemple le DELIATEUR. C’est la plus efficace pour vous échauffer, mais vous pouvez également utiliser un morceau qui s’y prête, comme par exemple le PREMIER PRELUDE DE BACH

7) Répertoire

Constituez-vous un répertoire au fur et à mesure de votre progression pianistique afin d’y jouer par plaisir en l’alternant avec les morceaux à étudier.

8) Des hauts et des bas

Comme dans toute activité artistique, vous aurez l’impression certains jours d’avancer et d’autres de stagner… et c’est normal. Ne vous découragez pas et continuez à pratiquer le piano, les résultats seront là bien plus vite que vous ne le pensez !

Bonne musique !

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :